Faire face à l’échec

L’échec n’est pas une fatalité :

L’échec n’est pas une fatalité au contraire c’est un excellent feedback pour progresser. Il y’a quelque jour  Un ami de longue date qui fait face à l’échec m’a posé une question, qui pour lui était importante :  » Tu crois que je devrais me relancer dans les affaires ?  » En fait, il y’a un an, il a créé une entreprise de communication qui c’est soldé par un échec. Il est pourtant doué dans ce secteur. Son entourage proche n’est pas convaincu de son projet au vu de sa déconvenue passé. Cet événement joue sur sa confiance. Ce projet lui tient, pourtant à cœur. Cependant, la peur d’un nouvel échec est extrêmement forte.

En ce qui me concerne, échoué n’est pas une fatalité en soi. Au contraire, elle te permet de tirer des leçons de ce qui n’a pas marché et d’apprendre ce que tu as besoin d’apprendre. C’est un tremplin vers la réussite. L’échec n’est pas là pour t’arrêter ou te décourager, c’est un indicateur de performance qui te permet d’aller de l’avant .

Les problèmes qui engendre la peur d’échouer:

  • Manque de confiance en soi
  • Peur de passer à l’action
  • Un mauvaise estime de soi
  • Anxiété et stress

Ces états ne vont pas te motiver à passer à l’action même si elles sont compréhensibles. C’est humain, cependant , n’acceptes pas le statut quo et ne restes pas trop longtemps à ruminer tes déboires. Prends la situation comme une opportunité de recadrage.  Donc, augmente ton niveau d’engagement et continues à fournir les efforts nécessaires pour avancer.

L'échec n'est pas la pour t’arrêter
« Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme »
Winston Churchill

 

L’échec n’est pas dans notre culture !!!

Dans notre culture, nous avons du mal avec les déconvenues,  c’est comme si tu portais un bonnet d’âne.  Nous avons été programmé à redouter l’échec, c’est la pire des choses qui peut nous arriver. Cette peur à la capacité d’affaiblir la confiance en soi. Cependant, tu as le droit de te tromper. Finalement, l’échec n’est pas là pour t’arrêter ou te décourager, il est là pour te servir de leçon. Il te permet d’apprendre ce que tu as besoin d’apprendre, c’est un tremplin qui te conduit vers le réussite. Dernièrement, j’ai lu une étude qui portait sur la peur de l’échec. Des élèves ont été interrogé, ces derniers préfèrent ne pas réaliser un exercice au risque d’échouer plutôt que de le tenter, ils ont peur de se tromper. En somme, si tu n’oses pas faire les choses c’est déjà échoué.

Vaincre la peur de l’échec est primordial.

Les déconvenues font partis de la vie. L’histoire est jonchée de personnes qui ont connu de gros revers. L’exemple que j’aime cités est celui de Mickaël Jordan, malgré ses échecs,  il a persévéré pour devenir le meilleur basketteur du monde plus il y est arrivé. Quoiqu’il en soit, vaincre cette peur va te permettre d’être plus détendu, plus apaisé. C’est cet état d’esprit qu’il faut adopter pour être plus performant et avoir une meilleure confiance en soi. Tu sauras apprendre de tes échecs, ce qui te donnera de l’expérience et tu passera plus facilement à l’action avec une meilleure stratégie.

L'échec est une histoire d'interprétation
 » Un échec est un succès si on en retient quelque chose » Malcolm Forbes

Comment résoudre la peur de l’échec ?

Première clé : Accepter

Ce n’est pas l’étape la plus facile. Cependant tu dois prendre conscience qu’il faut recommencer d’une manière différente. Saches et comprends que cette étape t’as permis de voir que tu ne prenais pas le bon chemin mais tu dois poursuivre ta route et viser ta destination. Up tu fais demi tour et c’est reparti. N’es pas peur de te tromper.

Deux choix s’offre à toi :

  • tu te recroquevilles sur toi même, tu te bloques c’est un comportement normal. En soi, c’est une protection contre la douleur, cependant, il te bloque et t’empêche aller atteindre tes objectifs.

ou

  • Tu continues à te battre et gères cette épreuve

En fait, accepter les échecs c’est évacuer la déception et mettre de l’ordre dans tes pensées, ainsi, tu continues à avancer avec persévérance. Cependant, il va falloir que tu fasses un vrai travail d’introspection et tirer une force de cet échec en te refixant de nouvelles habitudes ou but et repartir à l’action.

Deuxième clé : Faire le ménage

Bon, nous allons faire le ménage dans ton esprit. C’est une véritable remise en question. En effet, se poser le bonnes questions est la meilleure discipline pour établir plus de clarté dans ton esprit. Il va te falloir comprendre ce qui n’a pas marché, pour ensuite adopter de nouvelles stratégies, plus efficaces. Poses toi, coupe internet, mets toi au calme, prends une feuille et concentres toi pour comprendre ce qui n’a pas marché. Ce moment doit être une dynamique de compréhension pour toi.

Voici quelques questions qui pourront t’aider

  • Qu’est ce que tu cherches à obtenir ?
  • Quelles sont tes résultats actuels ?
  • Quelle leçon tires tu de cette aventure (qu’est ce que tu as appris) ?
  • Qu’est que tu dois retenir de positif de cette expérience ?
  • Quelle nouvelle stratégie est à mettre en place?

En fait, j’aime faire un brainstorming. Ceci me permet, vraiment, d’ avoir plus de clarté. Il ne faut, surtout pas, focaliser sur l’échec. En effet, ceci te pousserai à rester centré dans le passé, ce qui t’empêche de passer réellement à l’action. Par contre, si tu analyses bien tes résultats tu seras plus concentré et ouvert sur de nouvelles opportunités qui s’offrent à toi. Comprend bien que, ce qui n’a pas marché aujourdhui, marchera demain avec une meilleure stratégie et de nouvelle habitudes.  Le brainstorming t’ouvre de nouvelles perspectives, c’est un recadrage pour t’emmener vers la bonne direction.

L'échec se digère mieux avec un entourage dynamisant
« Les hommes se plaisent à penser qu’ils peuvent se débrouiller seul, mais l’homme, le vrai, sais que rien ne vaut le soutient et les encouragements d’une bonne équipe »
Tim Allen

Troisième clé : sois bien entouré

Il est vrai que l’environnement joue un rôle important dans nos vies. Il est,donc, primordial, de s’entourer de personnes qui vont te donner de véritables retours constructifs, surtout dans les moments de doute ou de déconvenue. Par ailleurs, la critique n’est pas une mauvaise chose en soit, tant qu’elle est constructive. Donc, mets tout en oeuvre pour te créer un environnement inspirant et dynamisant. Cherche à t’entourer de personne qui croient en toi et tes rêves et qui ont la capacité de te donner des conseils avisés pour atteindre tes objectifs. Par le passé, je ne croyais pas du tout en moi et en mon potentiel, or, après un gros travail sur moi et avec un entourage dynamisant, j’ai compris une chose, c’est que j’ai longtemps laissé l’opinion des gens contrôler ma destiné et casser mes rêves. Il est primordial de contrôler son environnement.

Quatrième clé : Persévère dans l’action

Sache que, quand tu as des échecs, c’est que tu es en mouvement, donc, continues à aller de l’avant avec une nouvelle stratégie pour faire mieux. Reste focalisé sur tes tâches les plus importantes et n’attend pas la perfection.  D’ailleurs, la perfection n’existe pas, au contraire elle t’éloigne du passage à l’action. Ne passe pas ton temps à trop réfléchir, relèves toi car si tu continues à ruminer la peur va t’envahir et tu ne pourras pas aller de l’avant. Les déconvenues font parties de la vie et tu peux en tirer des leçons et, ainsi, devenir plus performant.

C’est facile à dire, je sais. Cependant, certaines clés vont t’aider à faire face et à développer ton leadership. Faire face, c’est savoir réorganiser sa stratégie et ses plans pour atteindre ses objectifs c’est savoir se poser les bonnes questions pour comprendre ce qui n’a pas fonctionné.  En fait, tu développes une vision à long terme. Or quand tu te laisses abattre, quand tu procrastines, c’est la résultante d’une vision à court terme. La réussite ne s’atteint pas du jour au lendemain. C’est un processus long et parfois difficile. C’est pourquoi, contrôler ses émotions et développer un bon état d’esprit sont nécessaires, pour aller de l’avant. Prend la décision ferme de ce que tu ne veux plus dans ta vie et de ce que tu veux obtenir, à parti de là, poses les actions nécessaires pour y arriver c’est ton niveau de volonté et de persévérance qui feras la différence.

Et comme le dit si bien Anthony Robbins  » Viser une idéal plus grand et nourrissez votre esprit au lieu de laisser votre environnement vous contrôler ».

L'échec est un indicateur de performance
Anthony Robbins

En résumé:

Il n’y a pas de réussite sans échec, c’est juste une histoire d’interprétation. Il faut le voir comme une expérience qui te permettra de découvrir énormément de choses.

Sois toi même et tes talents cachés vont se développer et ta personnalité va évoluer. C’est vrai que ce ne sera pas facile tous les jours, malgré tout tu n’es pas obligé de rester une victime.

Devenir une personne responsable de ta propre destiné et vaincre les obstacles, voilà ce qui se présentent à toi.

Mohamed